Un dispositif atypique

Le spectateur est d'abord plongé dans une installation fixe (le volet des marins) pour une première partie d'environ 20 minutes, puis suit un parcours (le volet du vent) dont le rythme est libre pour accéder à la troisième installation, la partie des jardiniers.
Les trois espaces peuvent être en intérieur ou en extérieur, avec la possibilité de jouer à la tombée de la nuit, ou à l'aube...

Le spectateur est placé au coeur du dispositif, à nos côtés, assis ou allongé, entouré de haut parleurs et de machines sonores. Il baigne dans le son, peut voir la musique se jouer autour de lui ou bien rester la tête en l’air à contempler le ciel : c'est la liberté du voyage de l'écoute.

Nous adaptons le dispositif aux lieux et prenons en compte les spécificités acoustiques ou géographiques de l’espace de jeu pour repenser le parcours et la diffusion sonore.